La créativité, au cœur du développement personnel des enfants

creativite d'une enfant qui montre ses mains peintes

Tout enfant possède en lui un potentiel de créativité à développer. Créer apporte joie, confiance et bien-être. En stimulant leur esprit créatif, nous donnons aux enfants des clefs pour ouvrir le champ de leur motivation profonde. Car la motivation trouve sa source dans le plaisir. En suivant leurs envies d’expression et de réalisation, les enfants cheminent dans leur accomplissement personnel.

En s’intéressant au parcours atypique et surprenant du précurseur Steve Jobs, nous avons pu mesurer l’importance de suivre ses intuitions, et de s’investir dans les domaines qui touchent son cœur. Ses conseils pour réussir sa vie rejoignent cette idée selon laquelle l’apprentissage est de bien meilleure qualité lorsque l’élève se sent libre d’explorer les domaines qui l’attirent réellement.
La créativité est un précieux support pour aller puiser au fond de soi ce qui nous anime mais aussi pour stimuler ses facultés personnelles. 

La créativité, au service de son potentiel personnel

Le psychiatre et psycho-pédagogue Jean Cottraux définit la créativité comme la “capacité de trouver des solutions originales aux questions que l’on se pose et de réaliser son potentiel personnel en appliquant ses talents à une réalisation concrète.” La créativité s’exprime donc lorsque nous faisons appel à nos talents, à nos idées, à notre identité propre, pour trouver de nouveaux chemins et les mettre au service d’une réalisation

Cette capacité à aller chercher les solutions en nous-mêmes nécessite d’avoir confiance en ses propres ressources et de surpasser sa crainte d’être jugé et sa peur de décevoir pour oser prendre le risque de mettre en lumière une part de notre intériorité.

Mais c’est lorsque nous franchissons les frontières de l’inhibition que naissent des concepts, des réalisations ou encore des destins. La créativité peut s’exprimer dans les plus simples événements de la vie comme par exemple trouver une nouvelle façon de réaliser une tâche quotidienne, résoudre un problème délicat de la vie ou encore composer une chanson. 

Cette qualité permet aussi d’accomplir des projets d’envergure pour celui qui a innové en imaginant et réalisant une chose pour la toute première fois. Les créateurs de Zara et d’Ikéa pour le commerce, Ryanair pour le transport aérien, sont des exemples d’innovations qui ont créé une rupture en apportant une pensée différente, pour la première fois. Dans le domaine du sport, citons Fosburry qui pour la première fois a sauté en hauteur le dos à la barre…

Think out of the box,
ou la capacité de développer des idées neuves

Faire appel à sa créativité permet aussi d’accomplir des projets d’envergure pour celui qui a innové en imaginant et réalisant une chose pour la toute première fois. Les créateurs de Zara et d’Ikéa pour le commerce, Ryanair pour le transport aérien, sont par exemple des modèles d’innovation. Avec audace, ils ont créé une rupture en apportant une pensée différente, pour la première fois. Dans le domaine du sport, citons Fosburry qui pour la première fois a sauté en hauteur le dos à la barre…

Ainsi, les entreprises encouragent de plus en plus la créativité et l’innovation et considèrent le “think out of the Box” (“réfléchir en dehors des sentiers battus”) comme une véritable qualité professionnelle. Les Brainstormings sont devenus une routine de travail. Ils consistent à créer un espace d’expression des idées de tous, et quelque soit la nature des idées, des plus classiques aux plus originales, en passant par les plus audacieuses. De cette sorte de gymnastique intellectuelle collective ressortent des idées neuves qui parfois font la différence.

L’esprit créatif, pour créer son chemin de vie

Les facultés de créer, inventer et imaginer sont des qualités précieuses pour être le créateur de sa propre vie et agir activement pour mettre en œuvre son propre bonheur. Développer sa créativité, c’est aussi apprendre à résoudre des problèmes et à trouver des solutions adaptées. Ainsi, les créatifs auront plus de facilité dans la vie à trouver la meilleure solution pour leur bien-être face à une situation. En nourrissant la faculté mentale de créer les conditions de son bonheur, le développement de la créativité offre la possibilité de devenir un véritable acteur de sa vie. 

Un enfant qui apprend à faire confiance en sa créativité pourra aussi laisser libre cours à ses passions et exprimer ses émotions sans censure. Il aura la fierté de pouvoir exprimer son potentiel créatif et il aura le courage de suivre ses intuitions et ses inspirations.

L’école, frein ou accélérateur de créativité ? 

Ken Robinson considère que nous avons tous la capacité de développer notre créativité, mais nous ne le faisons pas forcément. Dans sa conférence TED visionnée par plus de 45 millions d’internautes, il explique qu’il s’agit d’une compétence innée que nous avons tous. Il regrette que l’école ne stimule pas la créativité mais trop souvent l’assèche. 

Ainsi, chaque enfant possède en lui une faculté innée à créer, inventer, construire, avec ses propres ressources et son propre potentiel. Le rôle de l’éducation, notamment à l’école, consisterait donc simplement à permettre à l’enfant d’exprimer son talent inné (voire ce génie). Néanmoins dans les faits, l’école (mais pas seulement, nous-même parents aussi 😉) impose non seulement les matières d’apprentissage mais dirigent également le cheminement de pensée.

En garantissant des connaissances identiques de tous les enfants selon leurs âges, l’école sacrifie peut-être la créativité au nom d’une performance homogénéisée. 

Le génie créatif des enfants

Une étude conduite par l’universitaire anglais Ken Robinson à laquelle 1500 enfants de maternelle ont participé, a permis de rendre compte du potentiel imaginatif d’envergure des enfants. 

En effet, plus l’âge des intéressés est avancé, plus le score de créativité obtenu lors des tests était faible et les génies se font bien plus rares. Le qualificatif de « génie » a été attribué aux personnes (enfants ou adultes) qui sont parvenues à trouver plus de 200 usages différents avec un trombone. 98% des enfants ont réussi l’exploit en inventant des solutions parfois très originales, imaginant par exemple à quoi pourraient être utiles des trombones d’une hauteur de plusieurs mètres ou des trombones en mousse. La majorité des adultes quant à eux n’imaginent que 10 à 15 usages différents. De quoi retourner les idées reçues !

Stimuler la créativité au quotidien

Les enfants peuvent exprimer leur créativité dans tous les domaines de la vie : dans leurs activités extra-scolaires, à l’école, dans leur vie sociale ou encore dans leur façon de réagir au quotidien.

Pour entraîner la créativité, toutes les expériences peuvent être enrichissantes comme la peinture, la création d’objets, la pâtisserie, le jeu d’échecs, la musique ou encore les jeux de construction et les jeux de rôle.

Le plus important est d’offrir un cadre propice à l’expression de cette créativité en invitant l’enfant à expérimenter une activité librement

Pour aider l’enfant à cultiver sa créativité, il faut l’inciter au quotidien à exprimer ses idées, ses points de vue, ses solutions. A mesure que l’enfant se sent écouté et encouragé, il gagnera de la motivation et aura envie de réaliser de plus en plus de choses par lui-même, en allant puiser dans ses propres ressources. Cet apprentissage est essentiel pour que l’enfant puisse plus tard faire appel à sa créativité dans tous les domaines de sa vie personnelle et professionnelle. Mais surtout, en grandissant, l’enfant deviendra capable d’organiser sa vie, d’expérimenter des voix inédites et en fin de compte de construire une vie riche et heureuse.

Créer un espace de libre expression de la créativité 

Voici quelques attitudes qui favoriseront la libre expression de sa créativité des enfants :

  • laisser l’enfant décider de l’utilisation d’un matériel que nous lui mettons à disposition, même si celle-ci n’est pas protocolaire et vous semble inapproprié avec notre regard d’adulte “sachant”.
  • encourager l’enfant à essayer des choses au risque de se tromper ou d’être déçu du résultat. L’idée ici est de valoriser l’enfant pour son audace, sa prise de risque et son esprit d’expérimentation plutôt que le résultat obtenu. Il faut privilégier le processus plutôt que l’aboutissement pour amener les enfants à développer leur potentiel.
  • éviter de porter un jugement sur ce que l’enfant produit et invente. L’enfant sera fier de montrer ce qu’il a créé de lui-même et une simple remarque pour lui signifier que “ceci ne se fait pas comme ça” peut avoir des répercussions négatives sur sa confiance et donc sur sa capacité créative. Encore une fois, il est plus productif de valoriser l’idée, l’expérience et l’originalité, plutôt que le niveau de qualité de la réalisation !
  • encourager le plus possible l’enfant à trouver lui-même les solutions à un problème qu’il rencontre en lui demandant ce qu’il en pense, comment ressent-il les choses, quelles sont ses idées pour améliorer la situation ou résoudre le problème, estimer les efforts qui lui seront nécessaires, évaluer s’il existe des outils qui peuvent l’aider, élaborer un plan stratégique de réalisation…. Un enfant qui sent que l’adulte a confiance en ses capacités et lui donne la parole osera davantage se fier à ses propres perceptions. Il pourra ainsi développer ses idées et ses talents.
  • lorsque l’enfant n’est pas satisfait de ses réalisations ou de ses compétences dans un domaine, l’inviter à réfléchir pour trouver comment il pourrait transformer la situation dans un sens qui lui apporterait de la joie et de la fierté. Laissons-les trouver leurs idées, leurs solutions !

Voila un petit tour d’horizon du talent créatif des enfants.
A nous de le stimuler et il se déploiera naturellement !

Partagez vos idées sur ce sujet dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.